coproduction Se non è vero…, Les Affinités électives, Théâtre 95

avec le soutien (mécénat) de la société Preidis

JE SUIS UNE CHOSE QUI PENSE

d'après les Méditations métaphysiques de René Descartes

 

avec Cécile Falcon

mise en scène Xavier Maurel

chorégraphie Caroline Marcadé

scénographie et création vidéo* Véronique Caye

lumière et construction Xavier Guille

* avec la collaboration de Christian Jacquemin

 

Un spectacle qui soit du théâtre, mais aussi de la danse, mais aussi une création visuelle. Qui soit, surtout, l’exhibition et le partage d’une expérience intime.

 

Quelle expérience ? Celle de l’angoisse et de la pensée, celle du doute absolu et de la solitude radicale, celle aussi d’une découverte radieuse que la parole anime et que le corps éprouve : Je suis, j’existe.

 

Si le nom de Descartes passe pour le synonyme même de la rationalité, son entreprise intellectuelle ne parvient pas à dissimuler une angoisse existentielle vertigineuse et une immense nostalgie qui semblent le mener presque au bord de la folie…

 

Une actrice/danseuse, seule dans un dispositif scénographique susceptible de se tranformer selon la lumière et les projections vidéo. Elle pense qu’elle rêve et elle rêve qu’elle pense… Elle est.

©  Se non è vero...

  • w-facebook