Xavier Maurel

 

Xavier Maurel est metteur en scène, écrivain de poésie et de théâtre, scénariste et dramaturge.

 

Après avoir fondé, en 1986 avec Gilles Jallet, la revue et les éditions Monologue, il publie un premier livre de poésie en 1990, Mourir le théâtre (Seghers) ; viendront ensuite, notamment, L’Oublié (Sixtus, 1995) et La Main noire d’Antigone (Comp’Act, 2004).

 

Il a été assistant metteur en scène et/ou dramaturge auprès de Daniel Mesguich sur une vingtaine de spectacles au théâtre et à l’opéra, en France et à l’étranger. Il est également, depuis 1997 au sein de la compagnie Les Affinités électives (région Centre), coauteur et/ou dramaturge des spectacles mis en scène par Frédéric Constant, actuellement artiste associé à la Maison de la Culture de Bourges.

 

Il a mis en scène une quinzaine de spectacles, parmi lesquels Agamemnon d’Eschyle de Paul Claudel (1992), La Dame aux camélias d’après Alexandre Dumas fils (1993), Le Moine d’après Matthew G. Lewis (1997), Quelques hommages à la voix de ma mère de Mathieu Bénézet (1997 et 1998), Mademoiselle Faust, spectacle musical coécrit avec Manon Landowski (2004), L’Île des esclaves de Marivaux (2006), That Scottish Play (2008), dont il est l’auteur…

 

Pour le théâtre, outre une vingtaine d’adaptations et/ou traductions, il a publié Même le dimanche (en collaboration avec Gérald Dumont, Éditions Le Bruit des autres, 2002), La Couverture de peau (Éditions de l’Amandier, 2006), That Scottish Play (Éditions de l’Amandier, 2008), a écrit le livret de l’opéra Guru, composé par Laurent Petitgirard (disque Naxos, 2011)… Il a aussi écrit les scénarios de plusieurs films pour la télévision et pour le cinéma.

 

Il a été assistant de direction au Théâtre14/Jean-Marie Serreau, à Paris, conseiller littéraire et artistique au Théâtre national de Lille, et conseiller artistique au Théâtre 95/Scène conventionnée aux écritures contemporaines de Cergy-Pontoise.

 

De 2007 à 2013, il a été, au Conservatoire national supérieur d’Art dramatique, adjoint du directeur chargé des enseignements et de la communication.

Il a, en outre, sous forme de cours ou d’ateliers, enseigné l’art dramatique dans de nombreux cadres (École Florent, CNSAD, CRR de Cergy-Pontoise et, depuis janvier 2015, au CRD de Bourges).

 

Pour Se non è vero…, il a conçu et interprété avec Cécile Falcon la lecture-spectacle Les Enfants de juillet, d'après Daniel Darès, au Lieu de Mémoire du Chambon-sur-Lignon, et mis en scène Un jour viendra couleur d'orange, cabaret de la Résistance élaboré à partir des poèmes et chansons d'Aragon, Éluard, Pierre Emmanuel et des parodies de Pierre Dac diffusée sur Radio-Londres pendant l'Occupation. À l'occasion de la première édition en 2015 du festival Après la neige, il met en scène L'Intervention de Victor Hugo.

 

En novembre 2015, il conçoit et met en scène Je suis une chose qui pense, spectacle pluridisciplinaire mêlant théâtre, danse et vidéo d'après Descartes.

 

©  Se non è vero...

  • w-facebook