Sermons joyeux

de Jean-Pierre Siméon

avec Cécile Falcon, Geoffrey Rouge-Carrassat et Yuriy Zavalnyouk

17h30

"à toute heure en tout lieu

jetons le poème à la face du monde

dans les théâtres dans les écoles dans les rues

dans nos chambres muettes

comme dans l’agora de plein vent"

Une parole libre et passionnée, portée par trois comédiens qui disent oui à l’insolence joyeuse proposée par l’auteur. Ce texte est un appel aux vivants, aux bons vivants. Faisant tour à tour l’éloge de la langue poétique, de l’inconnu, et du risque, cette parole est avant tout une ode à la vie :

"Que le cœur nous batte trop vite

Mais qu’il batte"

Durée : environ 50 min

Age conseillé : à partir de 14 ans.

Représentation suivie d’un apéritif de clôture en partenariat avec les Lectures sous l’arbre.

©  Se non è vero...

  • w-facebook