Photo Morteza Herati

EXPOSITION

du Samedi 6 au Samedi 13 novembre

ouverture au public 10h-18h

CRÉER DANS L'INSÉCURITÉ:

CRÉATION AFGHANE CONTEMPORAINE

Guilda Chahverdi : commissariat

Agnès Devictor : conseillère scientifique

Anaïde Nayebzadeh : scénographie

Vendredi 5 novembre 2021  à 19h

VERNISSAGE DE L'EXPOSITION

En présence de Guilda Chahverdi et des artistes: 

Morteza Herati: photographe.

Zahra Khodadai: photographe.

Mohsin Taasha: peintre plasticien.

+ soirée d'ouverture du festival (entrée libre sur réservation uniquement).

Salle du Belvédère, 

Le Mas de Tence, Haute-Loire

À partir de 2001, une nouvelle génération d’artistes a vu le jour en Afghanistan, après 20 ans de guerres et un gouvernement taliban hostile aux formes artistiques et pratiques culturelles.

Autodidactes — ayant grandi sous le régime des talibans sans voir d’images— ou ayant été formés dans des pays d’accueil, ces artistes semblent être au seuil de tous les possibles, sans héritage à assumer, ni classicisme avec lequel rompre.

Cette exposition donne à voir la création contemporaine afghane, loin des idées reçues et des attentes romantiques de l’Occident. Elle se focalise sur l’étrange et complexe dialogue qui se noue entre ces artistes et l’insécurité dans laquelle ils évoluent, et les réponses très variées qu’ils lui apportent. Non sans humour, ces artistes se font l’écho des aspirations de tout un pays en quête d’une paix et d’une sécurité toujours promises et jamais atteintes.

Donnée en 2019 et 2020 au MuCEM à Marseille, l’exposition Kharmohra, l’Afghanistan au risque de l’art a eu un retentissement international. Grâce à Guilda Chahverdi et à l’accord du MuCEM (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée) nous pouvons proposer à la population du plateau Vivarais-Lignon une exposition qui regroupe un grand nombre d’œuvres présentes dans cette édition initiale.